Catégories
L'actu Web

Combien coûte un site internet professionnel ?

Voici un article de PixMe.fr, découvert lors de nos recherches sur Internet, expliquant pourquoi la création d’un site internet peut coûter cher. Très intéressant !

Voici un article de PixMe.fr, découvert lors de nos recherches sur Internet, expliquant pourquoi la création d’un site internet peut coûter cher. Très intéressant !

Voilà un sujet compliqué… Et une question récurrente à laquelle il est temps de répondre ! Avant même de savoir ce qu’il va y avoir dans son futur site, le prospect veut une estimation tarifaire pour établir son budget. C’est compréhensible. Alors ?

Généralement, les clients qui posent cette question n’ont pas établi de cahier des charges, et ne savent même pas réellement ce qu’ils veulent.

Sur Internet, où règne le gratuit, pourquoi un site peut-il couter entre…. zéro (!), et plusieurs (dizaines de) milliers d’euros ? Explications :

Quatre postes de coût :

Un site, c’est :

  • du temps (et comme chacun sait, le temps, c’est de l’argent !),
  • des compétences (qui ne s’acquièrent pas en claquant du doigt),
  • des coûts structurels et financiers,
  • et des coûts récurrents.

Dans le détail :

Du temps pour :

  • établir le périmètre du site (fonctionnalités, fonctionnement, animations, …),
  • écrire le Cahier Des Charges (CDC),
  • écrire et chiffrer le devis (donc estimer le temps à passer),
  • réaliser des maquettes graphiques,
  • coder le périmètre technique et le back-office (site d’administration),
  • coder les gabarits, le CSS, et le JS,
  • vérifier, tester, contrôler, corriger, et recommencer !
  • modifier ce qui a été fait parce que la compréhension initiale n’était pas parfaite, parce qu’on se rend compte à l’usage et aux tests, que ça ne convient pas, que ça pourrait être amélioré, que ça ne fonctionne pas, …
  • valider les bonnes pratiques OPQUAST,
  • faire un audit accessibilité (RGAA/WAI),
  • Référencer le site (moteurs et annuaires),
  • Mettre en site en ligne et éventuellement faire les ajustement sur la config serveur,
  • faire les déclaration à la CNIL et reporter les mentions sur le site,
  • liste non exhaustive, à personnaliser au cas par cas.

Selon les prestataires, le temps se négocie entre 150 et 1000 euros la journée… J’y reviendrais plus loin.

Des compétences :

Un site demande beaucoup de compétences, et aussi une dose de talent. Surtout si le site nécessite beaucoup de technologies…

  • cheffat de projet (compréhension du périmètre, rédaction du CDC, zoning, arborescence, ergonomie).
  • graphisme web (webdesigner),
  • gabarits HTML (maitrise du langage HTML),
  • intégration CSS (maitrise du langage CSS),
  • Animation et effets (maitrise du JavaScript et/ou du CSS3),
  • développement (maitrise des langages PHP, SQL, et XML),
  • maitrise des fondamentaux de référencement,
  • maitrise de l’accessibilité,
  • compétences éventuelles en site mobile et/ou media-queries,
  • connaissance des API (réseaux sociaux, etc),
  • compétence en paramétrage serveur, ou au minimum en transfer FTP.
  • compétences en droit (mentions légales, droit à l’image, droits d’auteur/copyright, règles pour la collecte d’informations, etc…).

Et comme si ça ne suffisait pas, ces compétence doivent être actualisées régulièrement, car les technologies utilisées évoluent sans arrêt, ce qui nécessite de se former continuellement (ce qui a un coût, ne serait-ce qu’en temps, on y revient !).

Des coûts de structure :

Là encore, c’est très variable, selon que vous faites appel à un indépendant, ou à une grosse agence avec pignon sur rue :

  • amortissement du matériel (ordinateurs, serveurs, tablettes, téléphones…),
  • amortissement des logiciels (à renouveler régulièrement, certains sont très chers, par exemple Adobe Photoshop),
  • locaux (loyer, électricité, eau, charges…),
  • communications (ADSL, mobile…)
  • couts salariaux,
  • charges sociales,
  • impôts et taxes,
  • assurance professionnelle.

Tous ces coûts sont à imputer aux sites internet, et pour certains, ce n’est pas négligeable.

Le récurrent :

  • Hébergement : pour que votre site soit accessible, il faut qu’il soit “hébergé” sur un ordinateur, allumé en permanence, et connecté à internet 24 heures sur 24. Tout comme vous payez un abonnement mensuel pour être connecté à Internet, il en sera de même pour votre site.
  • Nom(s) de domaine,
  • Maintenance corrective et/ou évolutive,
  • Assistance.

Exemples concrets :

Le coût moyen d’un site Internet professionnel statique, de quelques pages, varie entre 800 et 5000 €.

Dès lors que l’on passe à un site dynamique (donc administrable), il faut compter au minimum 1500 € pour un site basique, et au plus, disons “énormément” ! La fourchette peut sembler large, mais elle est fonction de plusieurs paramètres :

  • votre cahier des charges,
  • les fonctionnalités que vous allez vouloir installer (forum, boutique et paiement en ligne, module de réservation, agenda, intranet…),
  • les enjeux que votre site représentera (vente en ligne, notoriété, image…),
  • les moyens que vous allez vouloir (ou pouvoir) y mettre !

Quelques prix de prestations :

  • Hébergement : Selon le besoin, la capacité, la plateforme, l’infogérance… : entre 50 et 5000€ par an.
  • Nom De Domaine : selon le prestataire et/ou le type d’extension : entre 15 et 100 € par nom de domaine.
  • Maquettage / création graphique : entre 2 et 6 jours, soit entre 300 et 5000€.
  • Créations de pages statiques, tenant compte de l’accessibilité, du référencement, des bonnes pratiques et du respect des standards : Compter de deux à cinq jours pour une dizaine de pages, donc entre 300 et 1500€.
  • Créations d’un site dynamique tenant compte de l’accessibilité, du référencement, des bonnes pratiques et du respect des standards : Comptez au minimum une dizaine de jours pour du “sur-mesure”, et quelques jours pour l’adaptation d’un CMS.
  • Site multilingue : comptez environ 30% de supplément sur la partie technique.

Conclusion :

Chaque site est (et doit rester) unique. Du coup, on ne peut pas généraliser, ni faire un devis standard qui serve à tous.

Pour déterminer le juste prix, il faut donc :

  • déterminer le but du site, l’objectif : être visible, informer / communiquer, échanger, prendre des contacts, constituer des bases de données, vendre…
  • Déterminer par quel(s) moyen(s) va-t-on atteindre cet objectif (graphisme, newsletter, forum, blog, boutique en ligne…).
  • Lister les fonctionnalités, travailler l’arborescence, l’ergonomie, etc…
  • Tout ça pour aboutir au cahier des charges qui permettra d’évaluer la quantité de travail à fournir. A partir de là, et seulement à partir de là, une agence (ou un indépendant) pourra établir un devis correspondant à votre demande.
    wpChatIcon