Catégories
L'actu Tech

1 anglais sur 10 déjà convaincu par l’impression 3D ! Et vous ?

Une étude de l’agence OnePoll a récemment établi qu’un adulte anglais sur 10 serait déjà convaincu de l’intérêt d’avoir une imprimante 3D à la maison. Ce serait ainsi plus de 5 millions de britanniques qui seraient prêts à investir dans une imprimante 3D de plus de £500 (environ 600€), soit un marché estimé à de plus de 2,9 milliards de pounds (3,5 milliards d’euros) rien que pour le Royaume-Uni.

Une étude de l’agence OnePoll a récemment établi qu’un adulte anglais sur 10 serait déjà convaincu de l’intérêt d’avoir une imprimante 3D à la maison. Ce serait ainsi plus de 5 millions de britanniques qui seraient prêts à investir dans une imprimante 3D de plus de £500 (environ 600€), soit un marché estimé à de plus de 2,9 milliards de pounds (3,5 milliards d’euros) rien que pour le Royaume-Uni.

Toutefois, parmi les sondés, 40% sont encore incertains de l’utilité d’une telle machine et estiment qu’ils ne sauraient pas quoi imprimer, alors que 30% voient dans une imprimante 3D un moyen pratique de réparer ou de remplacer des produits cassés comme des poignets, boutons de portes, crochets de cuisine, etc… plutôt que d’aller le racheter en magasin. De la même manière, 25% disent ne pas avoir le temps d’acheter des cadeaux pour leur famille ou leurs amis et pensent que l’impression 3D pourrait les y aider.

Le côté DIY (pour Do It Yourself) est également un élément important : 20% des personnes interrogées sont séduites par l’idée de pouvoir créer eux mêmes leurs produits grâce à une imprimante 3D, comme des coques pour smartphones, des accessoires pour la cuisine ou des objets de décoration. Les autres types de produits qui reviennent le plus souvent dans l’étude sont les cadres photos, les accessoires de mode, les bijoux et les jouets.

L’étude montre aussi que les hommes sont 2 fois plus nombreux que les femmes à se dire intéressé par l’acquisition d’une imprimante 3D, et sans surprise ce sont les personnes les plus âgées, celles au dessus de 50 ans, qui sont le moins enclin à investir dans une telle technologie. Enfin, l’étude dévoile que 12% des britanniques avouent ne pas savoir à quoi l’impression 3D fait référence.

L’étude de l’agence OnePoll est une des premières du genre et les résultats sont vraiment encourageant pour le marché de l’impression 3D personnelle. Avec des imprimantes de plus en plus facile à utiliser, de meilleure qualité et avec des prix en baisse, on a du mal à voir comment l’intérêt pourrait baisser.

    wpChatIcon