Catégories
L'actu Tech

Le portail anti-harcèlement de Facebook est lancé en France

Le harcèlement sur les réseaux sociaux est devenu une plaie qui touche particulièrement les jeunes. Ces derniers mois, la presse a rapporté plusieurs cas de suicides d’adolescents qui, en Europe ou États-Unis, n’ont trouvé aucune aide face à des agressions verbales lancées en masse.

Facebook, qui reste le service le plus utilisé avec un milliard de clients, n’avait d’autre choix que de tenter d’apporter une réponse.

Le harcèlement sur les réseaux sociaux est devenu une plaie qui touche particulièrement les jeunes. Ces derniers mois, la presse a rapporté plusieurs cas de suicides d’adolescents qui, en Europe ou États-Unis, n’ont trouvé aucune aide face à des agressions verbales lancées en masse.

Facebook, qui reste le service le plus utilisé avec un milliard de clients, n’avait d’autre choix que de tenter d’apporter une réponse.

Ce mercredi 21 mai, le réseau social a lancé la version francophone de son portail de prévention contre le harcèlement. Il est accessible aux États-Unis depuis novembre dernier.

Son usage est simple. Dès qu’un signalement est dénoncé sur la plateforme, la victime, mais aussi les témoins d’un acte (parents, enseignants, amis…) seront dirigés vers un portail sur lequel ils trouveront les procédures à suivre et la conduite à adopter. En plus, des messages sont également adressés “à ceux qui pourraient être accusés de harcèlement.”

Si ce portail est bienvenu dans un univers virtuel parfois cruel, il n’arrive pas tout à fait par hasard: la Commission européenne demande aux réseaux sociaux depuis 2009 de travailler sur le sujet et d’apporter une réponse.

Ce service a été développé en partenariat avec les spécialistes de Facebook, l’Université de Yale, et l’association française “e-enfance”.

    wpChatIcon