Catégories
Non classé

La Chine compte désormais un nouveau moteur de recherche

La Chine a lancé ChinaSo, son nouveau moteur de recherche national. ChinaSo s’est bâti sur les cendres de la fusion de deux services dans le même domaine en août de l’année dernière qui s’est soldé par un échec: Jike, lancé en 2010 par le parti porte-parole du Quotidien du Peuple tandis que Panguso a été lancé en 2011, lancée la même année par l’agence Xinhua.

La Chine a lancé ChinaSo, son nouveau moteur de recherche national. ChinaSo s’est bâti sur les cendres de la fusion de deux services dans le même domaine en août de l’année dernière qui s’est soldé par un échec: Jike, lancé en 2010 par le parti porte-parole du Quotidien du Peuple tandis que Panguso a été lancé en 2011, lancée la même année par l’agence Xinhua.

Les utilisateurs de Jike et Panguso vont donc être redirigés vers une version bêta du site qui ne manquera pas de rappeler l’ancienne interface de Google. A l’instar du moteur de recherche moderne, les utilisateurs ont la possibilité de faire des recherches dans plusieurs catégories comme les images, les vidéos, les plans et etc. L’image ci-dessous est un aperçu de sa page d’accueil.

Seulement, les chiffres avancés par le CNZZ ne sont pas en faveur de cette initiative. En effet, les deux premiers sites que sont Jike et Panguso n’enregistraient que 0,2% de PDM, pas assez pour apparaître donc dans le baromètre puisqu’ils figuraient dans la catégorie «autre*». Baidu quant à lui est le service de recherche chinois le plus prisé en national. Il s’en sort avec 63% de PDM en 2013. Qihoo 360 récupère 25% des parts tandis que Sogou vient avec 13%. Google qui affichait 11,25% des PDM en décembre 2010 a dû se contenter de 1,62% en décembre 2013. Difficile donc d’imaginer ChinaSo (‘so’ dans le contexte veux dire recherche) faire mieux que ses prédécesseurs.

Les moteurs de recherche opérant en Chine continentale doivent se conformer à une politique média stricte qui inclue la censure d’un large éventail en termes de recherches. Dans un tel environnement restrictif, difficile de comprendre les motivations d’une telle entreprise.

    wpChatIcon